Vous souffrez de fuites urinaires ? Il existe des solutions pour vous aider à reprendre le contrôle de votre vessie.

Faire le test

Les fuites urinaires sont le symptôme d’un trouble de l’appareil urinaire qu’il faut prendre au sérieux, elles peuvent être causées par de multiples facteurs. (1,2) Selon les patients, ces fuites urinaires peuvent survenir en journée et/ou pendant la nuit, sans que le patient ne ressente l’envie d’uriner. (3)  Plus ou moins importantes, elles peuvent aller de quelques gouttes parce que le patient n’a pas pu se rendre aux toilettes assez vite ou à des fuites plus importantes parce que le muscle se relâche de façon intempestive. Différents facteurs cliniques ou psychologiques peuvent aggraver les problèmes d’incontinence urinaire ; grâce à quelques questions rapides et des examens simples, le médecin pourra en faire le diagnostic.

L’incontinence urinaire concerne plus de 7 millions de personnes de plus de 18 ans en France. (4) Souffrir d’incontinence urinaire peut entrainer une souffrance psychologique : une étude a notamment montré que près d’1 femme sur 2 (44%) ayant des fuites urinaires a développé une dépression majeure. (5) En effet, les patients souffrant de fuites urinaires peuvent devenir anxieux, se replier sur eux-mêmes par honte ou par peur d’être exposé à une situation gênante (le métro, une promenade en extérieur, etc.). L’incontinence urinaire n’est pas une fatalité et des solutions existent pour prendre en charge les problèmes de vessie hyperactive. (3)

Comme chaque patient est unique, il existe pour chaque type de fuites urinaires un traitement adapté. Les troubles urinaires de certains patients pourront être améliorés par des exercices de rééducation, d’autres patients pourront prendre un traitement médicamenteux quand d’autres devront combiner plusieurs solutions pour retrouver le contrôle de leur vessie. (3) Le traitement des fuites urinaires nécessite quelques fois de changer des « mauvaises » habitudes de vie (diététiques, arrêt du tabac, pratique d’une activité sportive). Si vous souffrez de troubles urinaires, n’en doutez pas : il existe des solutions pour le traitement des fuites urinaires.

Mots clés associés : Hypéractivité vésicale symptômes, Solutions fuites urinaires, problèmes d’incontinence

1. Chu FM, Dmochowski R. Pathopsysiology of Overactive Bladder. Am J Med 2006 ;119(3A) :3S-8S.
2. Perrouin-Verbe MA, et al. Troubles de la miction. Publié en ligne http://urofrance.org/congres-et-formations/formation-initiale/referentiel-du-college/troubles-de-la-miction.html.
3. Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES). Recommandations pour la pratique clinique. Prise en charge de l’incontinence urinaire de la femme en médecine générale. Saint-Denis La Plaine ; ANAES : 2003.
4. Cornu J-N, et al. Prévalence et prise en charge initiale de l’hyperactivité vésicale en France : une étude transversale. Prog Urol (2016), http://dx.doi.org/10.1016/j.purol.2016.04.002
5. Stach-Lempinen B et al. Severe depression determines quality of life in urany incontinent women. Neurourol Urodyn. 2003 ; 22(6) : 563-8.

VES/2016/0036/FR – Mise à jour le 24/04/2017