Faire le test

Les symptômes de l’hyperactivité vésicale sont facilement reconnaissables et leur présence devra inciter le patient à consulter un médecin. En effet, les quatre symptômes majeurs de la vessie hyperactive sont l’urgence et le besoin d’uriner souvent (8 fois ou plus/24 heures), le réveil la nuit et la perte du contrôle de la continence (responsable de fuites urinaires le jour et même pendant la nuit). (1) L’hyperactivité vésicale a des symptômes qui peuvent se manifester avec plus ou moins de récurrence et d’intensité. Ainsi, si vous êtes gêné(e) par des besoins soudains et urgents d’uriner, des envies d’uriner trop fréquentes qui vous réveillent parfois la nuit ou par des fuites urinaires, parlez-en à votre médecin. (1)

Votre médecin établira alors, si c’est le cas, le diagnostic de vessie hyperactive. Il évaluera aussi l’impact des troubles urinaires sur votre quotidien. Une fois le diagnostic de vessie hyperactive posé, votre médecin recherchera les causes probables de ce trouble. En effet, nous savons aujourd’hui que plusieurs facteurs augmentent son risque de survenue et/ou l’intensité des symptômes de l’hyperactivité vésicale (par exemple le surpoids, le vieillissement, certaines mauvaises habitudes alimentaires, etc…). (2) Par ailleurs, différents éléments seront examinés comme la présence d’autres troubles, l’état psychologique, ou encore un éventuel dysfonctionnement neurologique.

Mots clés associés : Vessie hyperactive symptômes, Urologie fuite urinaire, Problèmes d’incontinence.

1.Haab F. et al. Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l’International Continence Society. Prog Urol 2004;14:1103-11.
2. Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES). Recommandations pour la pratique clinique. Prise en charge de l’incontinence urinaire de la femme en médecine générale. Saint-Denis La Plaine ; ANAES : 2003.