Faire le test

Par solutions pour fuites urinaires, on entend un ensemble de mesures préventives et curatives visant à aider le système urinaire à retrouver un fonctionnement normal. La présence d’un syndrome de vessie hyperactive nécessite un examen poussé et complet afin de proposer une solution globale. Si les muscles manquent de tonus, selon les recommandations de votre médecin, il faudra envisager la rééducation périnéale. Dans certains cas, pour réguler les mictions, la prise d’un médicament peut-être nécessaire. Que vous soyez gêné(e) la journée ou la nuit par une vessie hyperactive, rassurez-vous, des solutions pour fuites urinaires existent. (1)

Après avoir expliqué vos troubles à votre médecin traitant, il pourra vous donner quelques conseils et exercices à pratiquer au fil du temps, et/ou vous prescrire un traitement pour les fuites urinaires. Cependant, il est important de commencer par faire un bilan pour analyser la volumétrie de vos urines et comprendre le fonctionnement de votre vessie, des muscles pelviens et du sphincter. En effet, le traitement des fuites urinaires doit se faire en fonction des causes exactes qui entraînent un dérèglement de votre appareil urinaire (fuites urinaires, envie fréquente d’uriner). C’est pourquoi dans un second temps, votre médecin généraliste pourra vous orienter vers un professionnel de santé spécialisé, l’urologue. Pour les femmes enceintes, le bon réflexe est de consulter son gynécologue habitué à gérer ce genre de troubles.

Pour soigner les fuites urinaires efficacement, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin dès les premiers signes de gêne (fuites urinaires, envie fréquente d’uriner, etc.). (1) Plusieurs types de mesures, comme l’application de règles hygiéno-diététiques, la mise en place de mesures comportementales, la rééducation du périnée et des muscles du sphincter, la prise de médicaments, peuvent être envisagés pour traiter ces troubles  urinaires. (1) Il est important de garder à l’esprit que soigner les fuites urinaires est possible. (1)

Mots clés associés : Vessie hyperactive symptômes, Hyperactivité vésicale, Urologie fuite urinaire.

1. Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES). Recommandations pour la pratique clinique. Prise en charge de l’incontinence urinaire de la femme en médecine générale. Saint-Denis La Plaine ; ANAES : 2003.