Les symptômes de la vessie hyperactive touchent selon une enquête internationale menée en 2001 :
près de 3 millions de Français de plus de 40 ans1, des hommes et des femmes de tous âges25. Découvrez ici les témoignages de ces personnes qui partagent leurs expériences de ce trouble et pourquoi ces personnes ont demandé l’avis d’un médecin.

Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_laurence
Témoignage
Je suis contente parce je ne suis pas toute seule et que ce n’est pas forcement une histoire de fille mais une pathologie.

Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_fabienne
Témoignage
Toutes les nuits je me lève au minimum une fois, si ce n’est trois fois. Même quand j’ai très peu la vessie pleine il faut que je me lève pour faire pipi.

Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_claude
Témoignage
Mon quotidien se résume surtout à anticiper.


Michel 56 ans
J’ai commencé à parler de mon problème sur internet de façon anonyme. Je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul homme avec ces problèmes urinaires et que certains hommes en avaient parlé à leur médecin. Alors je me suis dit : pourquoi pas moi ?

Claire 32 ans
Un jour, une amie m’a fait remarquer que j’allais vraiment souvent aux toilettes. Elle m’a demandé si je n’avais pas un problème. J’ai un peu hésité puis j’ai décidé de tout lui raconter : mes envies fréquentes, les protections au quotidien, le rechange dans le sac… au cas où. Elle m’a convaincue d’en parler à un médecin car ce n’était pas normal de vivre ainsi.
Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_marine
Marine 28 ans
Le plus difficile, c’était les sorties. Je prévoyais toujours un rechange. Je faisais des pauses dans les bars ou les restaurants. Mais c’était quand même gênant d’être obligée de toujours interrompre ce que j’étais en train de faire pour aller aux toilettes.

Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_yves
Yves 47 ans
Depuis quelques mois, quand je ressentais l’envie de faire pipi, je n’avais que deux minutes maximum pour me rendre aux toilettes. Passées ces 2 minutes, je ne contrôlais plus rien, et c’était l’accident… J’en ai parlé à mon médecin, qui m’a prescrit un traitement.

Serge 38 ans
Moi, je n’ai eu aucune honte à en parler à mon médecin. Dès que je me suis rendu compte que ces besoins urgents m’empêchaient de mener une vie normale, j’ai consulté.
Roland 42 ans
Lorsque je suis fatigué, mes troubles urinaires s’intensifient. J’ai consulté un urologue qui m’a diagnostiqué une hyperactivité vésicale et proposé un traitement pour la soulager.
Vessie_hyperactive_vignettes_video_temoignage_myriam
Myriam 34 ans
Certains jours, je devais aller presque 15 fois aux toilettes. La nuit, j’étais obligée de me relever 2 ou 3 fois ! Chaque fois que nous devions partir en balade, je me demandais si j’allais trouver des toilettes rapidement. Et je ne parle pas du métro ! Le nombre de fois où j’ai dû m’arrêter à une station juste pour courir jusqu’aux toilettes… Pour moi, c’était devenu un véritable handicap, c’est pourquoi j’ai fini par dépasser ma gêne et aller voir un médecin.


Véronique 55 ans
J’ai toujours cru que ces problèmes étaient liés à ma grossesse et au fait que je vieillissais alors je faisais en sorte de vivre avec. Un jour j’en ai parlé à mon médecin, parmi d’autres sujets. C’est alors qu’il m’a dit qu’il s’agissait d’une hyperactivité vésicale et que cela se traitait.
Patricia 45 ans
Ce sont les fuites qui étaient devenues insupportables. J’avais peur de l’odeur et de dégoûter mon mari. J’ai décidé d’en parler à mon médecin le jour où j’ai eu une fuite urinaire au milieu d’un magasin. C’était tellement gênant ! Aujourd’hui, je me dis que je n’aurais pas dû attendre si longtemps.

1 Milsom I. et al. How widespread are the symptoms of an overactive bladder and how are they managed? A population-based prevalence study. BJU Int 2001;87(9):760-6.
25 Irwin DE, et al. Population-based survey of urinary incontinence, overactive bladder, and other lower urinary tract symptoms in five countries: results of the EPIC study. Eur Urol. 2006;50:1306-14.

Mise à jour le 25/11/2015