Dans la vie quotidienne, il est important de boire à satiété, et surtout de bien choisir le type de boissons et les quantités consommées. Ainsi, en cas de vessie hyperactive, il est fortement conseillé d’éviter les boissons de type caféine, théine et l’alcool. De plus, il est recommandé12 :

– De limiter les aliments acides pouvant irriter la vessie ;

– D’éviter la consommation en trop grande quantité de produits favorisant l’apport hydrique le soir (soupes, thé) ;

– De prévenir la constipation ;

– De surveiller son poids.

> En savoir plus sur les solutions


12 Association Française d’Urologie. Dossier de presse « Même ça, ça s’apprend » ; mai 2006. Publié en ligne
http://urofrance.org/fileadmin/medias/semaine-continence/2006/dossier-presse.pdf Consulté le 01/06/2015.

Mise à jour le 22/09/2015